Notre-Dame des Anges dans la presse :

Retrouvez et partagez l'actualité de l'Ensemble Scolaire sur Facebook.

 

Les collégiens tournent « Les Misérables », Article publié le 15/05/2021, NR. 

Le théâtre figure parmi les disciplines habituelles des classes de quatrième au collège Notre-Dame de Vineuil. « Chaque année, nous montons une pièce qui est représentée en fin d’année » explique Delphine Bonnet, professeure de français. L’exercice était inenvisageable cette fois-ci, en raison des contraintes sanitaires. Qu’à cela ne tienne, le projet théâtral s’est mué en un projet cinématographique, qui sera bientôt diffusé auprès des parents sous forme de DVD. A l’affiche : une adaptation des « Misérables », monument littéraire dont l’étude figure au programme de quatrième. Après avoir abordé l’œuvre de Victor Hugo en cours de manière classique, les élèves ont été invités à tourner les scènes les plus emblématiques devant la caméra tenue par Christiane Rivemale, intervenante extérieure en charge de la mise en scène. Plusieurs élèves se partagent les rôles majeurs. D’autres jouent les nombreux personnages impliqués dans l’action, mais aussi les figurants, voire assurent les diverses tâches techniques associées à un tournage. Celui-ci a débuté en février dernier et s’achèvera fin mai au rythme d’une séance par semaine. Chaque mardi, les quarante-six élèves concernés investissent le foyer paroissial de Vineuil mis à leur disposition pour ce travail. « Nous avons aménagé des décors dans plusieurs pièces, mais aussi à l’extérieur, notamment une barricade. Les costumes et accessoires proviennent du théâtre Monsabré et des contributions de chacun après recherches dans les armoires familiales et greniers. L’association des parents d’élèves nous a donné un bon coup de pouce financier… » souligne l’enseignante. L’expérience inhabituelle enchante les jeunes : « C’est très différent du théâtre : on recommence plusieurs fois la même scène. On joue l’histoire sans souci de chronologie. Mais le trac est tout aussi présent : quand Christiane lance : “ Moteur ! Action ! ” On n’en mène pas large… »

Ils ont remis la guerre de 1870 en lumière, Article publié le 04/02/2021, NR.

Un drapeau, une gerbe de fleurs, une Marseillaise chantée à l’unisson : la cérémonie organisée jeudi dernier au cimetière de Vineuil visait à commémorer un événement absent de bien des mémoires, l’armistice franco-allemand du 28 janvier 1871, survenu voici juste 150 ans. Il mettait fin à un douloureux conflit dont plusieurs épisodes marquants se sont déroulés en val de Loire et tout particulièrement en Loir-et-Cher. C’est pour sensibiliser ses élèves à cette page de l’histoire locale que l’ensemble scolaire Notre-Dame-des-Anges a invité plusieurs de ses classes à effectuer un travail de recherche sur le sujet. Des CM2 et des collégiens de quatrième se sont particulièrement investis dans le projet, retrouvant des documents et des objets liés aux batailles de Montlivault, Chambord ou Blois-Vienne. Un rare dolman de hussard exposéComplétées par la collection personnelle de leur professeur d’histoire Ludovic Lebreton, toutes ces trouvailles ont fait l’objet d’une exposition présentée dans la salle d’étude de l’établissement. On peut y découvrir un rare dolman (1) de hussard à cheval, un fusil Chassepot, des munitions d’époque, des reproductions de stèles mémorielles, telle celle du « petit chasseur de Saint-Laurent », récemment fouillée. Sont également visibles des panneaux explicatifs fournis par le Souvenir français sur les monuments édifiés à la suite du conflit. Celui de Vineuil se trouvait à l’origine rue du Vert-Pré (sur l’actuel terrain de pétanque). Il se dresse aujourd’hui dans le cimetière numéro 3 où les élèves ayant pris part au projet pédagogique se sont rassemblés avec leurs enseignants autour du drapeau des engagés volontaires de moins de vingt ans, confié à la garde de leur établissement. Étaient également présents Marie-Hélène Millet, en charge des associations mémorielles au conseil départemental et le général Jean-Marie Beyer, délégué général du Souvenir français qui a invité les élèves à ne pas oublier le sacrifice des combattants tombés pour la défense de la patrie. 

Fusion à Notre-Dame - Monsabré, Article publié le 26/12/2020, NR.

Pour septembre 2021, l’ensemble scolaire Notre-Dame-des-Anges de Vineuil (primaire et collège) et l’école Sainte-Marie-Monsabré de Blois (primaire) ne feront plus qu’un. Seulement sur le plan juridique, car les deux sites seront conservés et continueront à fonctionner sous leur enseigne actuelle.
Une fusion qui se veut multiple : harmonisation des statuts des personnels, contributions des familles, fusion des comptabilités etc. Le président Didier Lefert insiste : « Rien ne changera pour les familles ». L’objectif est d’optimiser les moyens matériels et humains et d’assurer une continuité pédagogique entre le primaire et le secondaire.
Une nouvelle cantine à Notre-Dame-des-AngesAutre gros chantier : la construction d’une cantine intégrée à Notre-Dame-des-Anges afin d’assurer sur place la restauration des élèves. Le permis de construire est attendu pour janvier, la livraison devant intervenir en décembre 2021. Outre les cuisines et la salle à manger, l’ensemble comportera un laboratoire et un préau couvert. Les devis atteignent 1 million d’euros. 
Les directeurs, Didier Lefert et Charles-Édouard Guilbert-Roed, ont remercié la municipalité de Vineuil pour l’application rapide des nouvelles dispositions relatives aux contributions communales pour les enfants scolarisés en maternelle, et aussi pour les facilités accordées en matière d’utilisation des équipements sportifs. « Ceci nous a permis de nouer plusieurs partenariats avec des clubs vinoliens et d’accroître notre offre, comme nous l’avons fait avec la création d’options à caractère culturel qui permettent aux élèves de s’initier à l’achéologie, l’informatique, l’histoire de l’art, l’ornithologie, le théâtre ou l’environnement avec le concours d’intervenants extérieurs à l’établissement. »

Cartons pleins pour l’Ordre de Malte, Article publié le 21/12/2020, NR.

Plusieurs paires de bras vigoureux ont été nécessaires pour procéder au chargement des denrées alimentaires collectées par l’ensemble scolaire Notre-Dame-des-Anges au bénéfice de l’Ordre de Malte. L’opération s’est déroulée jeudi dernier après la classe en présence de Charles-Edouard Guilbert-Roed et Catherine Pomorski, dirigeants de l’établissement, qui ont accueilli l’équipe de bénévoles conduite par Roselyne des Grottes, déléguée départementale de l’Ordre.
Les familles des élèves ont répondu généreusement à l’appel lancé pour des distributions alimentaires en direction des sans-abri et des personnes en situation de grande précarité, chaque dimanche matin, à Blois, devant l’école Saint-Vincent. « Nos colis sont attendus par une vingtaine de personnes en moyenne, mais ce nombre a tendance à progresser en raison du contexte de crise sanitaire », explique la déléguée, dont l’organisation fonctionne toute l’année en lien étroit avec la Banque alimentaire.
La collecte a été l’occasion pour l’Ordre de Malte de se faire mieux connaître auprès des élèves de Notre-Dame-des-Anges et de les sensibiliser à son action caritative. 

Les familles accueillies à Notre-Dame des Anges, Article publié le 17/10/2020, NR.

Mardi, l’ensemble scolaire Notre-Dame-des-Anges accueillait les familles en quête d’un collège pour une inscription à la rentrée de septembre 2021. « Nous anticipons l’information aux parents en raison des perturbations que nous a causées la crise sanitaire » expliquait le directeur Charles-Edouard Guilbert-Roed.
Les enseignants mobilisés ont insisté sur l’offre pédagogique spécifique développée à Notre-Dame-des-Anges. L’établissement est par ailleurs gardien du drapeau d’une association patriotique impliquant la participation à diverses cérémonies officielles. Il a passé un contrat pour la gestion de sa cantine scolaire avec un prestataire s’approvisionnant auprès de producteurs locaux et sensibilisant les élèves à la gestion des déchets.
Pré-inscriptions sur le site internet de l’établissement. Elles sont suivies d’un rendez-vous avec le chef d’établissement. http://www.notre-dame- vineuil.com

L’Apel Notre-Dame en mode attentiste, Article publié le 12/10/2020, NR.

A l’image de beaucoup d’autres associations, l’Apel Notre-Dame des Anges, qui regroupe les parents d’élèves de l’établissement, a choisi de fonctionner en mode attentiste pour l’année à venir. Pas de nouveaux projets donc lors de l’assemblée générale tenue la semaine dernière, mais la reconduction du programme habituel, vente de chocolats, de sapins, de plants, tombola et, si possible, fête de fin d’année, toutes ces actions étant subordonnées à l’évolution des dispositions réglementaires. « Nous avons connu un exercice très perturbé par les contraintes sanitaires. Le précédent l’avait déjà été par un épisode de canicule au mauvais moment », a rappelé la présidente Irène Chevalier-Grouard. « Néanmoins, nous maintenons dans notre budget une enveloppe de 5.000 € pour le soutien aux activités pédagogiques (enseignements optionnels, sorties, voyages) qui sont notre principale raison d’être ». Le directeur de l’établissement Charles-Edouard Guilbert-Roed, a souligné à quel point cette aide avait été déterminante pour maintenir, en plein confinement, la préparation d’une pièce de théâtre en visioconférence avec l’intervention d’un metteur en scène professionnel. Une assemblée générale extraordinaire s’est tenue pour modifier les statuts. Le conseil d’administration ne sera plus renouvelable par tiers chaque année, mais élu en une seule fois pour une durée de trois ans. Deux nouveaux membres y ont été admis (Gabriella Covaciu et Gayane Hovakimyan) qui viendront renforcer l’équipe composée de Sandrine Legoff, Sandra Villenaud, Alexandra Berthon, Jean-François Fontaine, Benjamin Leneuf et Irène Chevalier-Grouard. Celle-ci a indiqué qu’elle ne solliciterait pas la présidence lors de la prochaine réunion chargée d’élire le bureau.

 Été laborieux à Notre-Dame-des-Anges, Article publié le 15/07/2020, NR.

L’été n’est pas synonyme de torpeur à l’ensemble scolaire Notre-Dame-des-Anges. Outre que des enfants y ont prolongé l’année scolaire dans le cadre des stages de réussite, la période est mise à profit pour effectuer de gros chantiers d’amélioration des locaux et des équipements. C’est en particulier le cas du système d’alarme incendie dont tous les détecteurs ont été reliés à une centrale unique afin que la moindre alerte soit répercutée sur tout le site. « Bien entendu, le personnel fera l’objet d’une formation spécifique avant la rentrée et un exercice incendie grandeur nature sera programmé avec les élèves » indique le directeur Charles-Edouard Guilbert-Roaed. 

Les élèves du collège trouveront pour leur part des salles de cours aux peintures refaites à neuf et des blocs sanitaires entièrement réaménagés en tenant compte des enseignements apportés par la crise sanitaire : détecteurs de mouvements pour l’allumage des lumières ainsi que l’alimentation des lave-mains et des urinoirs, l’objectif étant de supprimer un maximum de points de contact. Aux prochaines vacances de Toussaint sera effectué le remplacement des portes et fenêtres ainsi que celui des anciens néons par des luminaires à leds.
Des travaux de rafraîchissement vont également s’effectuer dans les classes de moyenne section et maternelle, ces dernières se voyant en outre dotées d’un branchement internet.
La campagne d’inscriptions pour la prochaine rentrée, fortement perturbée par le confinement, reste d’actualité. « En matière scolaire, le libre choix de l’établissement est la règle, rappelle le directeur, même si des affectations ont déjà été notifiées aux familles. Celles-ci n’ont évidemment aucune valeur contraignante, qu’il s’agisse de la maternelle, du primaire ou du collège. C’est aux parents, et à eux seuls, de décider le type d’éducation qu’ils souhaitent pour leurs enfants. »
Cet engagement au service d’un projet spécifique s’est trouvé illustré lors de la récente soirée de fin d’année au cours de laquelle la médaille d’honneur de l’enseignement catholique a été remise à Carole Legrand, assistante d’éducation en CP et Yoann Viguier, responsable de vie scolaire.

Rentrée progressive à Notre-Dame des Anges de Vineuil, Article publié 21/052020, NR.

L’ensemble scolaire Notre-Dame des Anges a effectué sa rentrée, lundi dernier, aussi bien pour les élèves du primaire que pour ceux du collège, seules les classes de 6e et 5e étant concernées pour celui-ci dans un premier temps. L’opération s’est déroulée dans un établissement pourvu de tous les dispositifs de protection requis par les procédures, en particulier au niveau de l’aménagement des salles de classe, limitées à dix occupants. Ce chiffre a été d’autant plus facilement respecté que la fréquentation de ces premiers jours est restée modeste : à titre d’exemple, 15 élèves présents sur 40 en 6e, 17 sur 50 en 5e. « J’espérais davantage », confiait le directeur Charles-Edouard Guilbert-Roed qui espère toutefois une plus forte mobilisation pour les jours et semaines à venir. L’organisation des enseignements s’est effectuée sur la base de groupes et de demi-journées, l’objectif étant que chaque élève puisse rencontrer la totalité des enseignants. « Même s’ils disent avoir bien supporté le confinement, ceux qui sont présents apprécient de retrouver leur classe », constatait un professeur. Le port obligatoire du masque, l’absence de cantine, les règles sanitaires de distanciation n’en constituent pas moins des contraintes pesantes. « Et qui entraînent des surcoûts de fonctionnement, en particulier en matière de nettoyage », souligne le directeur. La reprise des enseignements optionnels, susceptibles d’apporter une diversification bienvenue, est envisagée pour le mois de juin. Les inscriptions pour la rentrée prochaine sont ouvertes, mais le contexte présent reste visiblement trop incertain pour inciter les parents à se projeter dans l’avenir.

Tranches de vie théâtrales à l’Ehpad, Article publié le 06/05/2020, NR.

Des résidents de l’Ehpad Pimpeneau Oasis (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) participent à un projet théâtral initié par l’ensemble scolaire Notre-Dame des Anges de Vineuil. Conçu sous la forme d’une galerie de portraits, il se propose de raconter des tranches de vie tirées d’entretiens réalisés entre une quinzaine de personnes âgées volontaires et autant de collégiens inscrits à l’option théâtre.
L’opération a débuté sous la houlette de Thierry Tchang-Tchong, auteur et metteur en scène, animateur de cette option à l’ensemble Notre-Dame en qualité d’intervenant professionnel extérieur. « Je pratique un théâtre à hauteur d’homme », résume-t-il pour expliquer sa démarche. « Ma matière première favorite se trouve dans le vécu quotidien de personnes qui n’ont jamais pensé que leur propre histoire pouvait fournir la trame d’un spectacle ». Le projet a trouvé un accueil enthousiaste à l’Ehpad Pimpeneau Oasis dont l’animatrice Carole Bourdin cherche à multiplier les occasions de rencontres intergénérationnelles.
La première phase, consistant à recueillir les récits de vie croisés entre résidents et collégiens, s’est déroulée en ce début d’année, à l’occasion d’entretiens en tête-àtête où chacun était invité à se livrer sans détours. « On essaie d’entrer dans l’intime : les grandes joies, les meilleurs souvenirs, mais aussi les chagrins, les échecs, les regrets », insiste Thierry Tchang-Tchong. Toute cette matière est ensuite reprise et mise en forme théâtrale dans une seconde phase qui s’est trouvée ralentie par les contraintes du confinement, mais reprendra dès que les conditions favorables seront de nouveau réunies.
L’exploitation finale est envisagée sous une double forme : une exposition où chaque participant racontera par le texte et la photo la vie de son interlocuteur, mais aussi un spectacle vivant tout public dont la date reste à déterminer. Plusieurs résidents de l’Ehpad ont d’ores et déjà donné leur accord pour monter sur scène et l’un d’eux n’est autre que Pierre, le doyen de l’établissement, âgé de 107 ans ! Il n’est jamais trop tard pour brûler les planches…

L’école n’est pas finie pour les confinés, Article publié le 09/04/2020, NR.

Les grilles de l’établissement ont beau rester closes, la vie continue à l’ensemble scolaire Notre-Dame-des-Anges de Vineuil qui a mis en place dès le début du confinement un programme d’étude à distance pour tous ses élèves, de la maternelle au collège. « On n’a jamais autant travaillé », plaisantent d’une même voix Catherine Pomorski et Delphine Bonnet, la première responsable du primaire et la seconde professeure de français en 6e, 5e et 4e. Fini la salle de classe aux tables bien alignées au pied de l’estrade : la relation s’établit désormais sur les plateformes numériques Edumoov ou Padlet sur lesquelles sont mis en ligne les exercices de la semaine, mais aussi les supports pédagogiques (vidéos, tutoriels, diaporamas, questionnaires à choix multiples) qui permettent de faciliter leur compréhension. « Les enseignants échangent entre eux par le moyen d’une viosioconférence hebdomadaire, mais chacun choisit ensuite et met en oeuvre sa propre méthode de travail, l’important étant de maintenir le contact et partant, la motivation ». Après un démarrage un peu hésitant, la formule a trouvé sa vitesse de croisière,avec une participation des élèves proche de 100 %, même si tous ne disposent pas des mêmes facilités d’accès aux outils numériques. « C’est plus difficile pour ceux, heureusement rares, qui n’ont pas d’autre moyen de connexion que leur téléphone portable ». Révisions, exercices, acquisition d’automatismes : le travail à distance convient à la consolidation des connaissances...

Coronavirus : au collège Notre-Dame des Anges à Vineuil, on assure la continuité pastorale !,  Emission diffusée le 18/03/2020, RCF.

Dans ce contexte d'épidémie, le collège Notre-Dame des Anges de Vineuil a pensé à la continuité pédagogique mais aussi pastorale. Depuis la fermeture de tous les établissements scolaires, ce lundi 16 mars, les élèves sont contraints de rester chez eux. Les classes restent vides et les cours se passent face à un écran d'ordinateur, à la maison. Finis aussi les temps de rencontres pastoraux dans les écoles. A Vineuil, au collège Notre-Dame des Anges, la direction a aussi pensé à offrir, en plus des cours à distance, un outil pour assurer la pastorale. Don Jérôme a donc mis en place des fiches pastorales que les collégiens recevront chaque semaine. Un document composé d'une prière, d'un conseil pour faire un geste pour les autres et enfin une histoire vraie à partager.

Angeco révolutionne le pique-nique, Article publié le 16/02/2020, NR.

Le plateau-repas pour manger confortablement n’importe où, c’est l’invention qu’un groupe d’élèves de 4e et 3e de Notre-Dame-des-Anges vont présenter au salon régional « Entreprendre pour apprendre », qui se tiendra, le 7 mai prochain, à la Halle aux grains de Blois. Ce projet pédagogique est porté par une association nationale agrée par l’Éducation nationale et a pour objet d’initier concrètement des collégiens ou lycéens à la problématique de la création d’entreprise. Le groupe se compose de 16 élèves qui se sont partagé les tâches : direction générale, production, marketing, ressources humaines, finances, commercial, communication, etc. Ils ont baptisé leur mini-entreprise « Angeco » et adopté le slogan « Mange éco avec ton plateau ». Le prototype du produit a été présenté aux parents et enseignants lors d’une réunion tenue dans les locaux de l’établissement. Il s’agit d’un plateau pliable en bois faisant office de tablette pouvant s’installer sur un fauteuil, un canapé, un lit, un siège de voiture ou tout autre support et permettant à son utilisateur de manger plus confortablement que sur ses genoux. Des logements appropriés sont prévus pour un gobelet et une petite poubelle...

La « Terrible » expérience des collégiens, Article publié le 10/02/2020, NR.

En mai prochain, les élèves de quatrième du collège Notre-Dame-des-Anges de Vineuil descendront à bord du Terrible, l’un des fleurons de la force de dissuasion nucléaire sous-marine française. Ils ont été retenus pour effectuer cette expérience dans le cadre du parrainage établi entre le département de Loir-et-Cher et la Marine nationale. Marie-Hélène Millet, conseillère départementale en charge du dossier, est venue rencontrer les parents pour leur expliquer l’historique de ces relations et leur finalité. Elle a exposé à un public attentif la dimension citoyenne du lien armée nation et les perspectives professionnelles qui se trouvent attachées à l’univers de la Défense. Charles-Edouard Guilbert-Roed, directeur de Notre-Dame-des-Anges, a affirmé sa volonté de faire de l’événement un moment pédagogique fort. C’est pourquoi le déplacement des élèves à Brest durera une semaine avec un programme étoffé de visites et de rencontres. Le drapeau confié à la garde de l’établissement sera du voyage et s’inclinera à la pointe Saint-Mathieu devant le monument aux marins morts pour la France...

Des brevets prêts à encadrer, Article publié le 28/11/2019, NR.

Les élèves de l’ensemble scolaire Notre-Dame des Anges lauréats du brevet des collèges ont reçu leur diplôme lors d’une cérémonie organisée la semaine dernière. La plupart des professeurs et des parents y étaient présents, ainsi que Bruno Chauvineau, directeur diocésain de l’enseignement catholique, Didier Lefert, président de l’Ogec (Office de gestion) et le général Jean-Marie Beyer, président du Souvenir français, venu saluer le travail de l’établissement pour sensibiliser les jeunes au devoir de mémoire. Charles-Edouard Guilbert-Roed, directeur, a saisi l’occasion pour annoncer qu’une classe patrimoine sera organisée au château de Beauregard pour y effectuer un travail sur la galerie des portraits. L’école Notre-Dame doit, en effet, sa fondation en 1520 au châtelain de l’époque qui avait épousé une vinolienne.  Les nouveaux titulaires du brevet ont été ensuite appelés individuellement pour recevoir leur diplôme. Une médaille a été décernée à celles et ceux qui ont obtenu une mention bien ou très bien.

Anniversaire sur scène pour l’Escapade, article publié le 21/11/2019, NR.

Après avoir présenté le Cyrano de Bergerac de la Ben Compagnie le samedi soir, l’Escapade Théâtre fêtait dimanche après-midi sur les planches, son trentième anniversaire : l’occasion de jeter un coup d’œil en arrière pour mesurer le chemin parcouru. Un diaporama a retracé l’histoire de la création par François Grandsire en 1982 de la Troupe Notre-Dame née d’un groupe de parents d’élèves amateur de chant et de jeu dramatique...

Les enseignants à la caserne, article publié le 21/11/2019, NR.

Les quarante enseignants de l’ensemble scolaire Notre-Dame-des-Anges de Vineuil, de la maternelle au collège en passant par le primaire, ont consacré leur récente journée pédagogique commune à la découverte des installations du service départemental d’incendie, puis de la délégation militaire départementale. Ils ont été reçus dans le premier cas par le commandant Hervé le Bris qui leur a fait visiter les locaux techniques et le centre opérationnel. Les sapeurs-pompiers ont répondu à de multiples questions portant sur le  onctionnement de leurs services et la nature de leurs interventions. A la délégation militaire départementale, c’est le colonel Bouchacourt, DMD adjoint, qui a accueilli le groupe. Après le déjeuner en commun, les échanges ont porté sur la formation à la défense et à la citoyenneté, l’éducation civique et morale. Dans les deux cas, les enseignants ont apprécié la dimension chaleureuse des contacts et l’engagement des personnels très impliqués dans leurs missions au service de la population et de la nation.

Le “ Petit Cyrano ” tient ses promesses : article publié le 16/11/2019, NR.

La Ben Compagnie interprétait jeudi matin un Petit Cyrano pour les collégiens de Marcel-Carné et de Notre-Dame-des-Anges de Vineuil. Le Petit Cyrano est l’histoire d’une émission de PIF Radio (sic) qui veut retransmettre le vrai Cyrano de Bergerac. Le montage permet de garder les scènes les plus marquantes de la pièce d’Edmond Rostand et d’en raconter le reste de façon loufoque et décalée. La création de la Ben Compagnie est parfaitement adaptée à ces collégiens de 4e et de 3e. « Aimer une fille qui est amoureuse de quelqu’un d’autre, ou ne pas se trouver suffisamment beau pour pouvoir plaire, les sentiments de Cyrano envers Roxane parlent à des adolescents », explique Benjamin Kérautret. Et en effet, la troupe a réussi à enthousiasmer les deux cent cinquante collégiens présents avec un texte en alexandrins. La troupe s’est prêtée à la fin de la représentation aux questions de la salle. « Est-ce que la radio existe vraiment ? Combien de temps vous a-t-il fallu pour monter la pièce ? Qu’est-ce qui vous a encouragé à être comédien ? Cyrano de Bergerac a-t-il vraiment existé ? » Les questions ont fusé, preuve s’il en fallait une, que le public a été conquis.

Des collégiens sur la trace des poilus : article publié le 11/11/2019, NR.

A l’occasion de la commémoration de l’armistice du 11 Novembre, un groupe de collégiens de l’ensemble scolaire Notre-Dame-des-Anges a effectué un travail de recherche portant sur les tombes de poilus retrouvées dans le cimetière de Vineuil. Encadrés par leur professeur d’histoire Ludovic Lebreton, 14 élèves de 3e ont choisi l’option « patrimoine et mémoire » qui, tout au long de l’année, va les amener à s’investir dans des projets destinés à élargir leur horizon scolaire. « Dans le cas présent, ils ont été invités à reconstituer le parcours de soldats tombés au front et ramenés dans leur village pour y être inhumés à la demande de leurs familles. » La commune avait, à l’époque, pris en charge leurs sépultures. Sept d’entre elles se trouvent regroupées dans une même allée et c’est à partir des indications, parfois complétées de photos, figurant sur les plaques que les collégiens ont pu accéder aux informations figurant dans la base d’archives militaires des morts pour la France de la Première Guerre mondiale. Ils ont alors rédigé pour chacun d’eux une fiche documentée mise en ligne sur un site Internet et accessible au public via un QR code déposé sur la tombe. Le même groupe prépare une exposition évoquant les derniers grands conflits et leurs répercussions sur la vie locale. Il est à la recherche d’objets et documents susceptibles d’y figurer. Il va par ailleurs engager la réalisation d’un parcours de mémoire à Blois afin de réaliser une série de panneaux pédagogiques destinés à identifier et expliquer les lieux liés à la période de l’occupation et de la libération. Ce travail s’effectuera en liaison avec des historiens et spécialistes du sujet, en particulier du musée de la Résistance. Toute personne pouvant fournir des objets en vue de la future exposition peut contacter Ludovic Lebreton au 06.48.71.61.26.

Un décor vraiment toqué ! : article publié le 27/06/2019, NR.

Les frères Toqué n’ont pas encore sévi en Loir-et-Cher. Mais leurs décors muraux font la joie des badauds à Paris comme à Nantes ou Saint-Nazaire, leur région d’origine. Ces deux artistes de rue atypiques, résolument optimistes, voire décalés, peignent des messages souriants et des marines colorées sur les palissades de chantier, les façades lépreuses, les conteneurs à vêtements, les devantures de commerces ou de restaurants.Ils sont cette semaine à Vineuil, pour réaliser une série de décors sur les murs de l’ensemble scolaire Notre-Dame-des-Anges. Ils égaieront les cours de récréation des élèves. Ceux-ci sont d’ailleurs invités à mettre les mains aux pinceaux, histoire de s’approprier le projet. L’initiative, lancée par Charles-Edouard Guilbert-Roed, directeur de l’établissement, vise à rendre celui-ci plus visible, en même temps qu’à améliorer son cadre de vie. « La thématique générale tourne autour de la nouvelle identité visuelle Notre-Dame-des-Anges que nous avons adoptée cette année et à laquelle les frères Toqué ont déjà contribuée en dessinant notre logo. Il va se trouver décliné sur les différents supports avec notamment des mouvements d’ailes évoquant les anges. » Dans un second temps, et sous réserve de l’accord préalable de la mairie, les deux pignons visibles de la rue du Tertre et de la rue George-Sand pourront faire l’objet d’un traitement identique. L’idée consiste à y peindre en grand format le nom de l’établissement et son logo. Même si les artistes, séduits par l’idée, ont accepté de travailler à prix d’ami, l’opération a un coût pour lequel un appel aux dons est lancé via le site de financement participatif de la Fondation Saint-Matthieu qui accompagne les établissements privés pour leurs projets. « Il s’agit de réunir 6.000 €, sachant que chaque contribution ouvre droit à déduction fiscale à hauteur de 66 % de son montant. » La réalisation des murs intérieurs a débuté mardi. Celle des pignons extérieurs est envisagée pour la rentrée de septembre. Pour contribuer : https ://jaidemonecole.org/ projects/129 Pour découvrir le projet : www.youtube.com/ watch?v=C3Fv-g93xNQ

Bol de riz pour l’Œuvre d’Orient, article publié le 11/06/2019, NR.

Trois établissements scolaires catholiques de l’agglomération se sont rassemblés pour une action en faveur de l’Œuvre d’Orient, association française qui œuvre pour diverses causes intéressant les communautés chrétiennes de Syrie et d’Irak. A l’occasion du carême, les élèves de ces établissements (Notre-Dame des Anges à Vineuil, Saint-Vincent Père-Brottier et école Monsabré Sainte-Marie à Blois) ont été invités à faire don du prix d’un repas à la cantine, remplacé par un simple bol de riz. Initiateur de l’ensemble de l’opération en raison des fonctions qu’il a précédemment occupées au patriarcat latin de Jérusalem, Charles-Edouard Guilbert-Roaed, directeur de Notre-Dame des Anges, a rassemblé ses élèves pour leur présenter le produit de la collecte, qui s’élève à 900 euros pour ce seul établissement. La somme sera versée, via l’Œuvre d’Orient, au centre éducatif et social Feshet Sama (« Espace du ciel » en arabe) basé à Alep, dont la mission consiste à venir en aide à des familles ruinées par la guerre. Le centre finance la scolarité d’enfants et adultes, notamment jeunes filles et jeunes femmes, sans considération d’appartenance religieuse, afin de leur donner les moyens de leur émancipation et de leur insertion sociale. « La somme que vous donnez correspond au coût d’une année de scolarité pour une seule personne », a expliqué le directeur aux scolaires réunis dans la cour...

Handi’chiens reçoit 4.000 euros : article publié le 07/06/2019, NR.

Le centre d’éducation de chiens d’assistance Handi’chiens a reçu deux chèques d’un montant global de plus de 4.000 euros qui lui ont été remis par Charles-Edouard Guilbert-Roaed, directeur de l’ensemble scolaire Notre-Dame-des-Anges à Vineuil. La somme provenait des dons recueillis lors du cross solidaire organisé le 4 avril dernier pour les élèves de l’établissement et ceux de l’école Monsabré de Blois. Les quelque quatre cents participants, des classes de cours préparatoire à la troisième, accompagnés de leurs enseignants, ont effectué six courses, chacune d’elles étant assortie de promesses de dons à solliciter auprès de la famille, des amis, des voisins, des commerçants, etc. Francis Perlot, responsable du centre Handi’chiens de Vineuil est venu expliquer aux enfants réunis dans la cour de l’école le rôle de son institution dont les quatre centres répartis sur l’ensemble du territoire remettent chaque année cent cinquante chiens d’assistance. Deux de ses collaboratrices ont présenté ensuite le travail de deux golden retriever en cours de formation...

Le défi rock des écoliers vinoliens : article publié le 06/06/2019, NR.

Les écoliers de l’ensemble scolaire Notre-Dame de Vineuil seront sur la scène de la Halle aux grains de Blois mardi 11 juin en soirée : l’aboutissement d’un projet en forme de défi qui a consisté à monter de toutes pièces un opéra rock sous la conduite d’un auteur et metteur en scène professionnel afin de le présenter au public. Tous les élèves des classes de maternelle et primaire (de la petite section au CM2) participent au spectacle. Le texte en a été écrit par Thierry Tchang-Tchong, homme de théâtre bien connu en région Centre puisqu’il est directeur et metteur en scène de la compagnie l’Amarante basée à Saint-Branch (Indre-et-Loire) et intervenant régulier à l’Alep de l’espace Quinière de Blois où il anime des cours de théâtre pour enfants et adultes. C’est lui aussi qui en assure la mise en scène et qui, à ce titre, a fait travailler les quelque cent quatre-vingts artistes en herbe, tout au long de l’année scolaire [...] Sous l’intitulé « In my eyes », l’histoire raconte la rencontre de deux adolescents dont la musique et plus particulièrement le rock vont changer la vie. Dialogues, chansons, chorégraphies composent la trame du spectacle, qui a bénéficié également de la contribution de Claire Béguin, maître de chœur du conservatoire de Blois. Les parents seront bien entendu les premiers à applaudir le travail de leur progéniture. Mais la taille de la salle permet d’accueillir un plus large public qui sera évidemment le bienvenu. « In my eyes », opéra rock de Thierry Tchang-Tchong, joué par les écoliers de Notre-Dame de Vineuil. Représentation unique mardi 11 juin à 20 h 15 à la Halle aux grains de Blois. Billets en vente sur internet au prix de 5 € : www.billetweb.fr/in-my-eyes ...

Nouvelles options au collège Notre-Dame : article publié le 24/05/2019, NR.

Le collège Notre-Dame des Anges de Vineuil travaille à la mise en place de nouveaux enseignements optionnels. « Il s’agit d’offrir aux élèves la possibilité d’explorer une matière étrangère aux programmes obligatoires, mais susceptible de leur ouvrir des horizons dans leur future vie personnelle ou professionnelle », explique Charles-Édouard Guilbert-Roaed, directeur de l’établissement. Les collégiens devront choisir l’une de ces options, chacune d’elles représentant un investissement en temps de l’ordre d’une heure par semaine. Le personnel enseignant a été sollicité pour en assurer l’encadrement avec, parfois, le concours d’intervenants extérieurs du monde culturel ou associatif. Au programme : du théâtre, avec un metteur en scène professionnel venu de Blois qui animera deux groupes, l’un pour les élèves de sixième et cinquième, l’autre pour ceux de quatrième et troisième, du chant choral, qui fonctionnera également en deux groupes de voix.Le patrimoine au sens large se déclinera en plusieurs projets. Pour les sixièmes : mise en valeur et étude des insectes du site de l’ancien champ de tir de Russy, classé espace naturel sensible, avec le CDPNE. Pour les cinquièmes : relevés topographiques de l’ancien camp romain en forêt de Russy (avec l’ONF). Pour les quatrièmes : initiation à l’histoire de l’art et étude d’œuvres avec le musée diocésain d’art religieux. Pour les troisièmes : réalisation d’un parcours mémoriel dans la ville de Blois avec le musée départemental de la Résistance et de la déportation. Les classes à horaires aménagés pour la pratique du sport de compétition seront par ailleurs développées avec le partenariat de clubs locaux. D’autres projets sont à l’étude, tel qu’un atelier de création d’entreprise. Toutes ces options seront opérationnelles à partir de la rentrée prochaine...

Notre-Dame des Anges côté jardin : article publié le 15/05/2019, NR.

Vendredi en fin d’après-midi, la cour de l’école Notre-Dame des Anges avait des allures de jardinerie. En effet, l’association des parents d’élèves de l’école y procédait à l’une de ses initiatives en faveur de l’école : la vente annuelle de plants, de légumes et de fleurs. Une démarche que met en pratique l’association que préside Irène Grouard, avec un groupe de parents bénévoles. L’occasion pour le chef d’établissement Charles-Edouard Guilbert-Roed de souligner « l’implication de l’équipe des parents d’élèves au travers de ces actions qui permettent d’aider au financement de diverses activités et notamment les sorties scolairesCe sera le cas pour le voyage en Espagne pour des élèves de 3e et de 4e du 20 au 25 mai »...

Collégiens gardiens du souvenir : article publié le 14/05/2019, NR.

Une nouvelle mission a été confiée aux collégiens de l’ensemble scolaire Notre-Dame des Anges, désormais gardiens du drapeau des combattants volontaires de moins de vingt ans, association patriotique dont la section de Loir-et-Cher a été dissoute après la disparition de son dernier adhérent. L’emblème, qui porte la devise « Patrie, honneur, jeunesse » a été remis aux élèves lors de la cérémonie du 8 Mai par les dirigeants du Souvenir français et il trônera désormais en bonne place dans l’établissement, « à une place visible de tous », précise son directeur Charles-Edouard Guilbert-Roed qui, au-delà de sa conservation, entend en faire un outil pédagogique au service de l’instruction civique et de l’histoire...

Honneur aux Drapeaux : émission diffusée le 08/05/2019, RCF.

Portes ouvertes à Notre-Dame : article publié le 25/04/2019, NR.

L’ensemble scolaire Notre-Dame des Anges de Vineuil organise une opération portes ouvertes à l’intention des parents en quête d’un établissement d’enseignement catholique sous contrat d’association accueillant les élèves de maternelle, élémentaire et collège. Elle aura lieu vendredi 26 avril de 16 heures à 19 heures.  Stationnement et entrée à l’extrémité de la rue George-Sand à Vineuil. Tél. 02.54.42.60.60.  

Un cross pour une bonne cause : article publié le 08/04/2019, NR.

L’école et le collège Notre-Dame étaient jeudi matin au stade de Vineuil, pour un cross concernant tout l’établissement. L’école Monsabré Sainte-Marie de Blois s’était jointe à eux. Cinq courses étaient proposées selon l’âge des élèves du CP à la troisième. Chaque enfant s’est fixé un challenge : faire un, deux ou trois tours du circuit d’un kilomètre, selon ses capacités. Un système de participation volontaire à 5 € le tour a permis de collecter de l’argent qui sera redistribué à Handi’chiens. Les parents d’élèves se sont mobilisés eux aussi pour faire une vente de gâteaux qui complètera la collecte...

Les collégiens ont “ la classe ” ! : article publié le 06/04/2019, NR.

Ils ont intitulé leur spectacle théâtral « La classe ! » Et ce n’est pas seulement parce qu’ils portent tous sur scène cravate, noeud pap’ ou costumes d’époque, mais aussi et surtout parce que les saynètes qu’ils ont choisi d’interpréter sont en lien direct avec leur programme scolaire. Les collégiens des deux classes de 4e de l’Ensemble scolaire Notre-Dame-des-Anges sont donc montés sur les planches de la salle des fêtes, mardi dernier à deux reprises : une première fois pour jouer devant l’ensemble des élèves et une seconde pour les parents et amis de l’établissement, venus en nombre découvrir leur création. Au programme : des extraits bien choisis de Marivaux, Maupassant, Molière, Shakespeare ou Pagnol, autant d’auteurs dont on découvre au passage qu’ils expriment des préoccupations très en phase avec celles des ados d’aujourd’hui...

Carnaval autour du monde : article publié le 28/03/2019, NR.

Les cinq continents étaient représentés au carnaval de l’ensemble scolaire Notre-Dame-des-Anges qui avait choisi le thème « Autour du monde » pour guider les élèves dans le choix de leur déguisement. Pour la première fois cette année, les collégiens ont accompagné les petits de maternelle et les écoliers du premier cycle dans de joyeuses sarabandes qui ont remplacé les cours du lundi après-midi. Mexicains basanés, andalouses virevoltantes, geishas en kimonos, pharaons égyptiens, doudous antillaises : le spectacle était cosmopolite, coloré et intergénérationnel puisque les enseignants ont joué le jeu à l’unisson...

L’ensemble scolaire Notre-Dame ouvrira ses portes samedi 2 mars. Ce sera l’occasion pour les parents en quête d’un établissement susceptible de recevoir les enfants de la maternelle à la troisième de découvrir les locaux, les enseignants et le projet pédagogique de cette très ancienne maison, dont la fondation remonte à 1560 ! [...] Histoire de boucler la boucle, celui-ci a décidé de reprendre son premier nom de « Notre-Dame des Anges » qu’elle portait déjà au XIXe siècle et qui est tombé en désuétude par la suite. Ce retour aux sources a été officialisé lors de la récente visite de l’évêque de Blois pour l’inauguration de l’oratoire. Portes ouvertes à l’ensemble scolaire Notre-Dame des Anges, samedi 2 mars, de 9 h à 12 h 30. Accès et parking à l’extrémité de la rue George-Sand.

Petites mains dans la farine : article publié le 15/02/2019, NR.

Deux classes de CM1 et CM2 de l’ensemble scolaire Notre-Dame ont été accueillies à la boulangerie Au 2 gourmand pour découvrir le métier de boulanger. Les petits apprentis ont pu pétrir et façonner leurs propres pains et brioches en suivant les indications du meunier, M. Noziller. Réalisée en coopération avec les enseignants des deux classes, cette animation était à l’initiative de l’exploitant du magasin, M. Leloup, qui souhaitait mettre en avant le savoir-faire des artisans boulangers. Le soir, tous les apprentis mitrons ont pu venir récupérer leurs créations avec leurs parents à la boulangerie.

Bénédiction de l’oratoire de Notre-Dame : article publié le 11/02/2019, NR.

L’après-midi de jeudi était un moment particulier à l’école Notre-Dame puisque Monseigneur Batut, évêque du diocèse de Blois, venait pour une bénédiction du nouvel oratoire. Il a été créé à l’occasion de la construction d’un bâtiment qui a permis d’agrandir l’école d’une grande salle polyvalente et de 2 salles de classe. L’oratoire se veut un lieu de recueillement pour tous. « Il sera ouvert en permanence » a précisé Charles-Edouard Guilbert Roed le directeur. Les élèves ont participé à sa réalisation. Les 6e en ont dessiné les vitraux, les autres classes ont réalisé les étapes du chemin de croix...

Notre Dame à Vineuil a désormais un oratoire au sein de l'établissement. (de 3.58 à 6.22) : émission diffusée le 08/02/2019, RCF.

Accéder à la cour des grands : article publié le 25/01/2019, NR.

La cour des grands, ce peut être celle du collège pour les élèves de CM2, mais aussi celle du lycée pour les élèves de troisième. De la maternelle au baccalauréat, ces deux transitions, qui peuvent impliquer un choix de filière, sont source d’inquiétudes pour les jeunes, surtout lorsqu’elles s’accompagnent d’un changement d’établissement. C’est pour rendre plus faciles ces étapes essentielles dans un parcours pédagogique que l’ensemble scolaire Notre-Dame de Vineuil a mis en place des journées d’intégration. « Les élèves de CM2 de Notre-Dame, mais aussi de l’école Monsabré avec qui nous entretenons des liens étroits ont été invités à passer une journée entière dans une classe de sixième afin de se familiariser avec une autre manière d’apprendre, basée sur des cours successifs avec des professeurs différents » explique Charles-Edouard Guilbert-Roed, directeur...

L’Ogec Notre-Dame se renforce : article publié le 21/11/2018, NR.

L’assemblée générale de l’Ogec (association de gestion) de l’ensemble Notre-Dame s’est tenue récemment en présence de François Fromet, maire et de Charles-Edouard Guilbert-Roed, directeur. Elle a été l’occasion d’accueillir au sein du conseil d’administration trois nouveaux membres cooptés, en plus des trois sortants qui se représentaient et ont été réélus à l’unanimité. Ce renforcement vise à dynamiser le fonctionnement de l’établissement qui accueille, depuis la dernière rentrée, 380 élèves issus de 281 familles. « Les effectifs sont globalement stables depuis une dizaine d’années », a souligné Martine Crosnier, présidente. « Un tiers seulement des élèves habite Vineuil, le reste provenant des communes environnantes ». Facilement accessible à l’entrée sud de l’agglomération blésoise, l’ensemble Notre-Dame, dont l’enseignement s’étend de la maternelle à la troisième, estime pouvoir élargir encore son recrutement...

L’Apel Notre-Dame va changer de président : article publié le 06/10/2018, NR.

Lors de son assemblée générale tenue mardi soir, l’association des parents d’élèves de l’Ensemble scolaire Notre-Dame de Vineuil a pris acte du prochain retrait de son président. Damien Souriau, qui arrive au terme de son mandat, a décidé de ne pas en briguer un nouveau. Le conseil d’administration désignera son successeur lors de sa prochaine réunion prévue mi-octobre. Forte de 282 familles cotisantes, l’Apel affiche un bilan d’activité nourri et des finances saines avec un résultat positif de 2.850 € sur l’exercice écoulé pour un budget proche de 20.000 €. « Cet excédent va nous permettre d’apporter une participation significative aux projets de voyages linguistiques du collège prévus pour l’année scolaire qui débute », a indiqué le président... 

La Grande Guerre devient palpable : article publié le 07/11/2018, NR.

L’exposition sur la Grande Guerre réalisée à l’ensemble Notre-Dame dans le cadre du centenaire de l’armistice se regarde et se touche : très peu de textes, mais des objets, des reconstitutions, des musiques, des vidéos. « Nous avons cherché à rendre palpable le quotidien des poilus », explique Ludovic Lebreton, professeur d’histoire qui a travaillé sur le sujet avec ses élèves des classes de troisième. Douilles, médailles, briquets, casques, ceinturons, bidons, journaux d’époque, pelles de terrassement, fragments d’armes, éclats d’obus racontent des morceaux de vie, et aussi de mort. Le poste de secours avec ses béquilles, ses trousses de médecine, la tranchée tapissée de feuilles mortes ne manquent pas de réalisme. ...

Commémoration de la fin de la Guerre : émission diffusée le 06/11/2018, RCF.

Un directeur atypique à Notre-Dame : article publié le 17/09/2018, NR.

Tout juste arrivé à la tête de l’école et du collège Notre-Dame de Vineuil, Charles-Edouard Guilbert-Roed a entrepris d’en changer le nom : l’établissement s’appellera désormais « ensemble scolaire Notre-Dame », une manière de souligner que ces deux entités n’en font qu’une. Installées sur le même site, accessible par la rue George-Sand, elles proposent un parcours pédagogique continu de la maternelle à la 3e. « Un cas de figure quasi unique dans le département », note le nouveau directeur, qui travaillera en liaison avec Catherine Pomorski, celle-ci étant plus spécialement chargée du premier degré...

Les nouveautées de la rentrée à ND de Vineuil : émission diffusée le 11/09/2018, RCF.